Mama Bobi

Mama Bobi

Mama Bobi (le sein maternel) a été fondé en 1990 sous l’impulsion des Autorités Coutumières et d’érudits du bas-Maroni. Ses membres sont attachés essentiellement à la transmission des connaissances, des langues et de l’héritage issu du Marronnage.

L’association œuvre en Education Populaire dans plusieurs domaines par la médiation interculturelle et linguistique et en créant des outils pédagogiques dans différents domaines :

  • Santé / Environnement
  • Qu’est-ce-que l’amour ? Ce petit livret illustré d’une cinquantaine de pages en Mawinatongo s’adresse aux jeunes tout autant qu’aux adultes. Il aborde la connaissance du corps, décrit des comportements (puberté, …), informe sur les IST et le HIV, les moyens de contraception,  etc.

Depuis plus de quinze ans, l’association Mama Bobi et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) oeuvrent ensemble dans le domaine de la chasse, pratique intimement liée à l’histoire comme au quotidien des populations de la forêt de Guyane.

Ce partenariat fructueux se concrétise en particulier par le suivi des pratiques de chasse en Guyane, favorisant la transmission intergénérationnelle des connaissances traditionnelles et coutumières, ou encore par la sensibilisation interculturelle aux nouvelles réglementations.

Reposant sur cette collaboration désormais ancienne, le Guide du jeune chasseur que vous tenez entre les mains se veut un manuel tourné vers une chasse citoyenne, durable, et pratiquée en toute sécurité.

Ce livret entend également permettre une prise de conscience du formidable héritage de vie en commun que les populations de Guyane ont toujours entretenu avec la faune sauvage et son habitat. Aujourd’hui comme hier, il est de notre responsabilité individuelle et collective d’avoir des pratiques de chasse respectueuses de la biodiversité.

A vous donc, chers lecteurs, de vous inspirer du contenu de ce guide pour transmettre autour de vous les bonnes pratiques et les valeurs essentielles de la chasse !

Antoine Lamoraille, fondateur de Mama Bobi, Olivier Thibault, Directeur général de l’ONCFS

 

Version française « Guide du jeune chasseur », version Mawinatongo « San na onti »

  • Pharmacopées traditionnelles

- Livret de reconnaissance de soixante plantes

Savoir n’est pas connaitre, mais reconnaitre ici quelques éléments

transmissibles de savoirs traditionnels en sa langue et sa langue et culture ouvre sur des connaissances infinies en chaque patrimoine, le nôtre.

Ici : Biodiversité et Mémoires locales.

«Les espèces végétales ne sont pas connues pour autant qu’elles sont utiles : elles sont décrétées utiles ou intéressantes parce qu’elles sont d’abord connues.»

(Levi-strauss, La pensée sauvage 1962).

  • Histoire locale

Composé en deux parties, cet ouvrage présente dans un premier temps un regard historique sur le marronnage avec ses principaux acteurs, Kormantin Kodjo, Baron, Boni, Jolicoeur et bien d’autres … ainsi que les différentes scènes de rébellion que furent les plantations comme les domaines de La Paix, Mon Désir et Clemensburg, Capoerica, Poelwijk et bien d’autres…Cet ouvrage est l’aboutissement d’un travail sur plusieurs années et mené au sein d’un collectif réuni par l’association Mama Bobi : historiens, chercheurs, auteurs … à destination notamment des collégiens, lycéens et étudiants ici en Guyane mais également sur tous les territoires français.

La seconde partie montre l’émergence du peuple Boni, ses combats, son énergie puissante à rechercher des alliances, notamment avec les Okanisi, afin suurvivre dans une colonie parmi les plus féroces, puis l’infiltration progressive en « France Equinoxiale ».

Langue véhiculaire

Utilisée quotidiennement par des milliers de personnes, le mawinatongo (la langue du Maroni) est une langue véhiculaire moderne, en pleine évolution sémantique. Autrefois, et

ce pendant plus d’un siècle, elle a été dénommée taki-taki.

Il s’agit d’une langue originale, très composite, fornmée des langues issues des sociétés du marronnage et des peuplements créoles dans cette région du monde.

C’est un territoire en forte croissance, riche de réalités interculturelles et linguistiques foisonnantes. La mawinatongo fait le lien entre tous et tout, à côté d’autres langues, nationales, régionales, maternelles, enseignées ou pas.

Ce livre est une invitation à découvrir ce lien en tant qu’expression plurielle d’une compréhension mutuelle, expression « d’un vivre ensemble ».

  • Arts et Traditions populaires

Ce livret est un témoignage de la créativité contemporaine à l’œuvre dans l’Ouest Guyanais. (70p textes, illustrations).

Dans le cadre du programme Watty à l’Ecole, l’association intervient sur toutes les communes (sauf Saül) de la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (CCOG).

Les animateurs :

Walter Alphonse : animateur (Apatou / Grand Santi Papaichton / Maripasoula)

Marc Perroud : animateur /coordinateur (St Laurent / Mana,Javouhey / Awala)

Contact de l’association :

Mama Bobi

1 rue Simon prolongée

BP 27

97393 Saint Laurent du Maroni cedex

TEL : 0594 34 39 17

mamabobi@wanadoo.fr

Ses collectivités
Recevez les nouveaux articles par mail
sensibilisation développement durable

Watty, ambassadeur des économies d'eau et d'énergie

Notre mascotte Watty illustre notre programme pédagogique sur la réduction de notre impact environnemental. Notre prise électrique parle aux enfants !

Apprenez à sensibiliser les jeunes au développement durable et entrez dans l'action !

écomobilité PDES

Moby, l'écomobilité scolaire

Des Plans de Déplacements Etablissement Scolaire (PDES) financés par les CEE, c'est possible !