Watty dit « Eau secours ! » aux élèves de l’école Fabre d’Eglantine

Watty dit « Eau secours ! » aux élèves de l’école Fabre d’Eglantine

Watty dit « Eau secours ! » aux élèves de l’école Fabre d’Eglantine

Watty dit « Eau secours ! » aux élèves de l’école Fabre d’Eglantine

Un groupe de 16 enfants de CM1 et CM2 attendait Watty pour ce nouveau cycle d’ateliers consacré aux économies d’eau. Après une brève exploration du cycle de l’eau (évaporation – refroidissement – précipitations – alimentation des nappes souterraines ainsi que des cours d’eau), nous avons abordé les façons de réaliser des économies d’eau chez soi. Les enfants étaient conscients de la nécessité de ne pas laisser l’eau couler pendant le brossage des dents ou le savonnage lors de la douche, mais ne connaissaient pas d’équipements destinés à les aider dans leurs efforts. Les éléments du kit econEAUme leur ont alors été présentés et expliqués : le débitmètre, la douchette et les deux mousseurs, ainsi que la clé permettant de dévisser la bague du robinet. Dans les toilettes réservées habituellement aux enseignants, nous avons trouvé notre terrain d’expérimentation : un robinet classique, avec une bague démontable. L’excitation était grande autour de ce point d’eau, et nombreux étaient les volontaires pour chronométrer, tenir le débitmètre, ouvrir et fermer le robinet. La mesure initiale a affiché 13 litres / minutes. Afin de ne pas gaspiller l’eau ainsi recueillie, nous avons choisi de la verser dans le seau de nettoyage. Puis nous avons démonté le mousseur existant, et installé un mousseur économe de classe ZZ à la place. La nouvelle mesure a surpris les enfants : moins de 6 litres / minute recueillis dans le débitmètre. Nous avons ainsi décidé de laisser ce mousseur en place, pour qu’à l’école aussi, on puisse faire des économies d’eau.

 

La météo de la deuxième séance était en phase avec le thème traité : gris et humide pour la construction d’un pluviomètre gradué à partir de bouteilles de 1,5 l. Selon les configurations de leur logement, des enfants ont rapporté chez eux le pluviomètre réalisé en petits groupes, munis d’une fiche de mesures, et avec la consigne de la rapporter pour la séance suivante.

 

La troisième séance était consacrée au visionnage d’une courte vidéo d’animation « De l’eau, mais juste ce qu’il faut », de la série Vinz et Lou veillent au grain. Il s’agissait d’identifier les situations de gaspillage d’eau, et de formuler les éco-gestes pertinents : bien remplir son lave-linge car il utilise la même quantité d’eau quel que soit son remplissage, fermer le robinet pendant le shampoing, ne pas nettoyer les meubles de jardin au jet d’eau ni remplir les piscines en période de sécheresse. En revanche, les enfants n’ont pas tellement apprécié l’activité sur l’eau potable / non potable proposée en fin de séance.

 

La semaine suivante, des mimes autour de l’eau étaient au menu. Les enfants se sont répartis en 3 groupes. Chaque groupe devait piocher un papier avec la scène à mimer, et le préparer discrètement, avant de le jouer devant les deux autres groupes. Chaque scène correctement devinée donnait deux points à l’équipe, alors que le groupe des mimes en gagnait un pour avoir bien mimé. Si des scènes comme le canard au bord de la mare étaient assez faciles à deviner, le voyage en bateau avec des voyageurs malades a nécessité plusieurs tentatives. Au fil des mises en scène, l’ambiance est devenue de plus en plus électrique, chaque groupe criant plus fort que les autres pour être le premier à donner la bonne réponse.

 

eco-gestes au tableau

eco-gestes au tableau 2 

Afin d’essayer de calmer les esprits, nous avons terminé la séance avec le dessin de quelques éco-gestes au tableau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La séance cinq était l’occasion de tester ses connaissances sur le gaspillage et les éco-gestes liés à l’eau tout en jouant : en deux équipes, les enfants ont joué au jeu des échelles et des Watty-serpents. Si l’avancement normal se faisait avec un dé, les cases rouges appelaient une question. Une bonne réponse permettait de grimper à l’échelle ou de ne pas redescendre. La salle résonnait de cris « une question, une question ! », mais l’ambiance était bonne enfant, et les questions de plus en plus difficiles au fil du jeu.

 

les maxi-kits ont été distribués à Fabre d'EglantineLa séance six devait être consacrée à l’élaboration d’étiquettes comportant des messages pour inciter les enfants aux économies d’eau. Mais comme la classe de CM1-CM2 était par ailleurs engagée dans un projet sur la ville du futur, nous avons décidé de réaliser plutôt, pendant les deux dernières séances, des affiches mêlant dessins d’éco-gestes et engagements en faveur des économies d’eau. Ainsi, les enfants ont d’abord dessiné des maisons, ou des gouttes d’eau, dans lesquelles ils ont ensuite inséré un éco-geste, parfois accompagné d’un slogan;

La fin de séance était le moment de la distribution des maxi-kits. Avant de les remettre aux enfants, accompagnés d’une fiche de mesures, nous avons fait une petite révision du vocabulaire du contenu de la boîte : les mousseurs, le débitmètre, la clé de démontage. Ainsi les enfants pourront en parler à leur famille, en utilisant les termes corrects.

 

La septième et dernière séance nous a permis de finaliser les affiches. Pendant que les enfants réfléchissaient en deux groupes au titre et aux engagements réalistes pour une charte sur l’eau, les vignettes réalisées la semaine précédente ont été collées sur de grandes affiches vertes. Nous avons jeté un coup d’œil sur la formulation et l’orthographe des engagements que les enfants souhaitaient faire figurer sur leur charte, puis ils ont sorti leur plus belle écriture pour tout remettre au propre. Les chartes ainsi écrites ont rejoint les étiquettes sur les grandes affiches. Nous nous sommes séparés sous un déluge hivernal, après avoir distribué à chaque enfant son diplôme du cycle Eau.

 

les affiches et la charte sur l'eau à Fabre d'Eglantine

 

Bonne continuation à Cassandra, Elmedina, Héléna, Kam, Lola, Maeva, Marie-Claire, Marina, Mathias, Mathilde, Mathis, Orlane, Soazig, Valentin, Yann, et Yanis !

 

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Recevez nos actualités

sensibilisation développement durable

Watty, ambassadeur des économies d'eau et d'énergie

Notre mascotte Watty illustre notre programme pédagogique sur la réduction de notre impact environnemental. Notre prise électrique parle aux enfants !

Apprenez à sensibiliser les jeunes au développement durable et entrez dans l'action !

écomobilité PDES

Moby, l'écomobilité scolaire

Des Plans de Déplacements Etablissement Scolaire (PDES) financés par les CEE, c'est possible !

Connexion à l'espace connecté

Sensibilisation des enfants aux économies d'énergie

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur.