Ça bouge dans le réseau !

L’actualité de la sensibilisation à la transition énergétique à l’école

Watty : le lien entre les générations !

Par Elena Magre

Publié le 16 avril 2024

Le déploiement du programme de Watty pour la première fois à l’école St Aubin de la Chevallerais (44) a suscité de fortes émotions. En effet, il s’agit là d’un retour aux sources pour l’animatrice d’Eco CO2, Eléna Magré, qui a grandi entre ces murs. Elle y a retrouvé une école avec un programme pédagogique tourné vers l’apprentissage de l’écocitoyenneté depuis plus de 3 ans maintenant et qui l’a accueilli à bras ouvert.

Mais la star ici ce n’était pas l’animatrice, mais belle et bien Watty. C’est Manuella Praud, directrice de l’établissement, qui en parle le mieux, se remémorant chacun des 3 ateliers qui ont eu lieu dans sa classe de CP cette année. « La petite mascotte, le personnage, ça touche beaucoup les enfants et c’est une manière de les toucher qui est intéressante. C’est très ludique et très adapté ». Elle ajoute d’ailleurs, « C’est la présentation de la petite mascotte Watty au tout début qui a le plus marqué les enfants parce que ça a un côté affectif ». Et ça tombe bien, car Watty en plus d’être la mascotte est le véritable fil rouge du programme tout au long des différents ateliers portant sur les écogestes, les appareils électriques ou encore sur l’eau.

Au sein de cette école, la petite prise électrique a donc fait la rencontre non seulement de l’équipe pédagogique mais également de 48 enfants. Mais quel était donc le but de se faire autant de nouveaux copains qui, par ailleurs, étaient déjà éduqués au développement durable ? En effet, on peut observer dans les classes des responsables de la lumière et de la porte ainsi que des bassines pour se laver les mains, par exemple. Manuella Praud répond à cette question avec la réflexion suivante :
« Je pense que ça fait du complément parce que c’est une autre manière d’aborder les choses, surtout qu’on sait bien qu’il faut toujours redire et redire pour que les acquis soient ancrés. En fait, plus on va le dire d’autres manières et par d’autres biais et plus ça sera ancré dans les pratiques. » De plus, elle ajoute « Nous, on a beau, en tant qu’enseignants proposer des actions, quand il y a des interventions avec d’autres personnes extérieurs, je trouve ça plus marquant pour les enfants ». Et ça fonctionne ! Les enfants font du lien avec ce qu’ils ont déjà vu précédemment, tantôt amusés, tantôt choqués, mais toujours intéressés par les révélations que leur fait leur nouvel ami, Watty.

C’est donc à la suite de cette dernière séance, non sans émotions, que Watty riche de ces merveilleuses rencontres et avec la sensation du travail accompli, a dit au revoir aux enfants plus motivés que jamais de prendre soin de notre belle planète.

Partager l’article

Toute l’actualité dans votre boîte mail !

Inscrivez-vous à la newsletter.

    Je souhaite m'abonner à la newsletter

    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient traitées pour permettre de m’envoyer la newsletter de Watty ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à notre politique de confidentialité.

    [mailjet_subscribe widget_id="3"]

    Connexion à l'espace connecté

    Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur.